mardi 3 janvier 2017

Petit journal des lectures 1.



Grâce à François Bon et Anne Savelli, me suis mis à lire Ils désertent de Thierry Beinstingel, car tombé nez à nez sur le bouquin (à 1 euro...) chez un bouquiniste. Deux chapitres suffisent à m'embarquer, je le sens. Curiosité aussi de lire simultanément le journal de travail qui accompagne l'écriture du livre, sur son site (que je lisais depuis quelques temps déjà).

http://www.feuillesderoute.net/index.htm

Toute littérature autour du monde du travail me happe. C'est ce qui m'a amené il y a quelques années à lire Daewoo de François Bon puis Sortie d'usine. Au théâtre, par deux fois, en montant des textes de Michel Vinaver (L'Emission de télévision) et Rémi De Vos (Cassé), j'ai abordé la question.
Je lis que Thierry Beinstingel prépare une thèse sur la littérature du travail. J'espère qu'elle sera accessible à tous une fois défendue et publiée.


Hier soir, terminé une nouvelle de Jack London L'imprévu. Petit bijou de tension et de violence, exprimée ou contenue, je m'étonne d'avoir si longtemps attendu pour plonger dans l'œuvre de London.

Aujourd'hui, après la marche quotidienne dans les bois entre Belgique et France, lire Henry-David Thoreau et commencer à écrire les premiers mots d'une création intitulée tout simplement (ou tout pompeusement) Vivre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire