lundi 11 juin 2018

Si crues fictions / 61 - 70







61


chacun face au désert de soi-même


suffoqua-t-il


puis il résorba ses illusions à coups de clameurs nocturnes





62


évidemment cela ne peut être que tragique


dramatisa-t-il


puis il s'assit au seul endroit où l'air était drôle





63


cessons d’être l’action frivole de soi


limitèrent-ils


puis ils envoyèrent leurs âmes mortes à la poursuite de leurs chevaux





64


on remplit les creux sans se soucier


combla-t-il


puis il ôta de la matière à la matière jusqu'à l'effacement final





65


les crabes marchent en crabes


se pinça-t-il


puis il laissa le produit envahir sa tuyauterie usée





66


comme si mourir suffisait à notre bonheur


émit-on


puis on recula la date d’échéance du malheur annoncé





67


la consolation te saute à la face sans prévenir


ronge tes regrets


souille ton chagrin


t’imperméabilise aux caresses





sanglota-t-il





puis il s’étreint le torse dans de complaisantes


jouissives


sordides


sèches lamentations





68


l'émotion des mains qui fabriquent


toucha-t-il


puis il coupa les siennes faute d'un dernier regard tendre





69


à ranger sa vie on s’évapore


brumisa-t-on


puis on s’envola haut à l’envers dans les profondeurs célestes





70


rien que la crainte d’avoir peur de tout


cauchemarda-t-il


puis il tissa des liens entre les petits souvenirs heureux



vendredi 1 juin 2018

Si crues fictions : 51 - 60






51

objectif retrouver le goût de soi

clarifia-t-il

puis ajouta un deuil à un autre deuil à un autre deuil à



52

nos différends nous rassemblent

s'inventèrent-ils

puis ils trièrent impuissants les plumes que chacun avait laissé



53

que voilà une joli parcours déviant

flancha-t-elle

puis elle retourna le contenu de sa poubelle psychique pour
retrouver sa dignité



54

j’échoue par la faute des autres

prétendit-elle

puis elle soigna ses intérêts immédiats et sa brune chevelure



55

en partant n'oublier rien qui fâche

rassembla-t-il

puis il secoua les arbres du jardin jusqu'à l’épuisement



56

le pire serait de toucher un nouveau fond

racla-t-il

puis il empila un à un tous les vertiges qui l'avaient traversé



57

le sexe exige de la surprise

rangea-t-il

puis il légua son esprit mouvementé à son corps immobile



58

peaufiner sa solitude sans relâche

rabâcha-t-il

puis il s’inquiéta qu’aucun animal ne répondit à ses yeux embués



59

cette lassitude de la position dominante

languit-elle

puis elle scruta les tremblements dans le regard aimant


60

fouiller sa confiance dans le but de la recoudre

dégagea-t-il

puis il ensevelit sous le béton les quelques mots qu’il avait osés



lundi 21 mai 2018

Si crues fiction / 41 - 50






41

mes collections occupent toute ma vie

accumula-t- il

puis il rangea cette réflexion dans une pochette plastique au côté
des autres



42

elle m’a transformé en présence utile

apparut-il

puis il obéit à son injonction de transparence définitive



43

la cicatrisation promet d’être longue

recousit-il

puis il brancha le fouet électrique sur sa vitesse maximale

changea d’avis

ouvrit les rideaux

respira l’air frais du matin

observa sa cicatrice

l’embrassa

ferma les yeux

et

se laissa éblouir par la clarté nouvelle



44

ce qui est dit est dit pour longtemps

enregistra-t-il

puis il révéla à sa langue ce qui avait été tu depuis toujours



45

la flamme vacille mais ne rompt pas

consuma-t-elle

puis elle aspergea ses souvenirs d’un léger parfum d’amertume



46

nous garderons notre sang-froid quoi qu’elles fassent

maitrisèrent-ils

puis ils avalèrent chacun un tube de somnifères à leur cœur
défendant



47

je suis aussi de ce petit peuple

minimisa-t- il

puis il organisa les hectares de parterres avec le vieux jardinier




48

méconnaissance et inconscience sont dans le bateau

gouverna-t-il

puis il replongea avertir les siens que le bon temps était révolu



49

toute joie se nourrit de son propre échec

se régala-t-elle

puis elle lui inocula le venin d’un geste souple et gracieux



50

trahison et pendaison participent au naufrage

dénoua-t-il

puis il opta pour le tabouret jaune de la buanderie



samedi 19 mai 2018

QQE 175 : protagonistes.

19/05/2018





devons-nous

invariablement

enlacer

nos pas

à

d'autres pas

pour

atteindre

le

gouffre


chantent

en

cadence

tous les protagonistes involontaires

de

nos

impasses

?


jeudi 3 mai 2018

Si crues fictions / 31 - 40







31


désormais je ferai plus attention aux autres


se résolut-elle


puis elle lécha son miroir jusqu'à l'épuisement de sa salive





32


la logique commune est d'une violence insoutenable


rejeta-t-il


puis il soumit son rapport explosif à l'approbation du plus grand nombre





33


doucement racler le fond de tristesse


gratta-t-il


puis il remonta les stores avachis et ses bretelles alanguies





34


mon âme s’oxyde avec les années


lustra-t-il


puis il glissa son cerveau étincelant dans une boîte postale





35


la conscience serait consciente d’elle-même


soupçonna-t-il


puis il remit en doute le fait de se défier de ses hésitations





36


à nouveau concéder d’énormes sacrifices


offrit-elle


puis elle déboutonna son chemisier confiant à l’avenir sa peau lacérée





37


je n’appartiens aujourd’hui à rien de reconnaissable


identifia-t-il


puis il reconnut dans son reflet un ami auquel il avait appartenu autrefois






38


les lignes se croisent si loin de nous


tracèrent-t-elles


puis elles divisèrent en parts inégales le temps compté





39


il me reste à léguer mon cerveau


réfléchit-t-il


puis il brossa son crâne dans le sens des aiguilles d'une montre





40


j’ai fouillé ses abats consciencieusement


déballa-t-elle


puis elle tira la chasse les yeux plein d’amour retrouvé



samedi 28 avril 2018

QQE 174 : parement.

28/04/2018




de

quel parement accueillant

recouvrir

ma tombe

dans

l'espoir

que

des

âmes/ami.e.s/amantes

éploré.e.s

daignent

y

poser leur séant

le

temps

d'une

franche discussion



vendredi 27 avril 2018